blabla

L’atelier Nanoulili et compagnie

L’atelier Nanoulili et compagnie

Bonjour, boujour,

Oups ! On dirait bien que cela fait un petit moment que je n’ai pas fait d’article. Je n’ai pas oublié le blog, ni les loisirs créatifs, mais beaucoup de choses sont venues chambouler mon quotidien comme la création de L’atelier Nanoulili et compagnie. Alors, prenez une tasse de thé ou de café, je vous explique tout.

Comme vous le savez déjà, je me suis prise de passion pour la création de modèles de tricot que vous pouvez retrouver sur Ravelry dans L’atelier de Nanoulili et compagnie et sur Makerist. Depuis mon premier projet Le Cloudy Shawl, il y a eu mon petit top d’été Le Summer, le col Casablanca et Les Chaussettes Gisèle. Quelques modèles restent encore secrets. Tout ça en à peine 6 mois. La création de modèles n’est pas en soit le plus compliqué, mais tout ce qui se cache derrière prend énormément de temps. Il était donc important pour moi de faire le point et de trouver l’organisation qu’il convient pour allier le tricot, la création, mon travail, mais aussi prendre du temps avec mes enfants et mon mari. Il m’a fallut plusieurs semaines pour m’adapter progressivement à cette nouvelle organisation. Ce n’est pas encore parfait mais j’y arrive petit à petit.

 

Je prends énormement de plaisir à créer de nouveaux modèles, et j’ai encore plein d’idées dans la tête. Alors je note, je dessine et j’archive, jusqu’au moment où je pourrai m’y consacrer pleinement. D’ailleurs, si vous êtes patiente, bientôt sortira mon nouveau design pour Le Gilet Automne. 

Grâce à cette nouvelle activité, de nouveaux lecteurs sont venus sur mon blog. Mes modèles se tricotent un petit peu partout et j’ai même eu le droit à une petite interview sur le blog de Makerist. C’est une chance inouïe pour moi. Tout se bouscule et Nanoulili et compagnie prend de l’ampleur. De nouveaux projets voient le jour, comme ma participation au salon Fabric and co à la Roche sur Yon en décembre prochain et aux ateliers-tricot chez Hollywool, ma nouvelle boutique de laines préférées.

Mais je dois aussi faire face aux railleries de certains. Car prendre de l’ampleur, c’est aussi se dévoiler aux personnes de son entourage, aux mamans de l’école. J’entends très souvent “Tu n’as pas autre chose à faire de plus important”. Alors ma confiance en moi en prend un coup à chaque fois et j’avoue qu’heureusement que mes amies tricoteuses et ma famille sont là pour me remonter le morale. Et puis je me dis “C’est l’ jeu ma pauv’ Lucette”. Alors, ne vous inquiétez pas, ce n’est pas ce qui m’arrêtera.

D’ailleurs, il faut que j’y retourne. Je vous donne rendez vous chez Hollywool à la Roche sur Yon, le 28 octobre pour apprendre à tricoter les torsades. Vous trouverez plus d’infos sur leur site internet. Je serai également les 1er, 2 et 3 décembre au salon Fabric and co. Quant à l’actualité de Nanoulili et compagnie, c’est tous les jours sur Instagram, réseau social auquel, je l’avoue, je suis accro. Et surveillez bien le blog pour la sortie du patron du Gilet Automne.

A très bientôt…

 

 

 

2 Comments

  1. Bravo ma Nanou! C’est fantastique ce que tu fais et les railleries des autres, c’est tout simplement de la jalousie…
    Alors ne t’en occupes pas et fonce! Bisous.

  2. RESISTE! Lorsque je tricotais dans le train il y a 30 ans en allant à la fac, les gens me regardaient comme si j’étais un ovni.
    Les personnes en mon boulot ne comprenne toujours pas pour la plupart ce que sont les loisirs créatifs. Comme je suis une hyper active ils ne me demandent pas si je n’ai pas mieux à faire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *